jeudi 10 septembre 2015

#11: Le Joyau

Hello les marshmallows, aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai lu récemment Le Joyau d'Amy Ewing.


Le Joyau, Amy Ewing, 2014, éditions Robert Laffont, titre original THE JEWEL

"Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez.
Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance... 
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet - le lot 197, son nom officiel - va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers.

La nouvelle trilogie événement par l'éditeur de la série best-seller La sélection !"


Photo issue de mon Instagram


J'ai mis un moment à acheter ce livre, parce qu'une histoire de "mère-porteuse" me faisait un peu peur, ce n'est pas humain d'obliger des jeunes filles à être enceintent. L'auteure à bien su retranscrire la peur de Violet Lasting face à cet événement. 
Je me suis décidée à l'acheter parce que j'ai trouvé la couverture merveilleuse, magique et aussi parce que j'ai adoré La Sélection de Kiera Cass
Le tome 2 sort vers Septembre/Octobre 2015, j'ai vraiment hâte de connaître la suite, car malgré ma réticence j'ai adoré ce livre et les protagonistes. 
Amy Ewing à une écriture fluide, cohérente et qui me fascine. On rentre facilement dans l'univers du Joyau, on ressent ce que peut ressentir Violet, la colère, la tristesse, la peur, pourtant toutes ces émotions plutôt négatives ne rendent pas ce roman sombre, car il est emprunt d'un certain espoir. 
Depuis La Sélection, j'aime beaucoup les dystopies, et je remercie les éditions Robert Laffont pour en éditer d'autres et pour m'avoir fait découvrir la trilogie de Kiera Cass
Ces romans (La Sélection et Le Joyau) ont quelque chose d'assez magique, sans doute du au fait que les auteures ont du créer un univers propre à leur histoire. On pourrait penser qu'ils existent tant ils sont bien décrits et écrits. 



En bref, j'ai un coup de cœur pour ce roman, fascinant et complexe (à cause de certains passages je ne le recommanderai pas pour les moins de 14 ans). 
450 pages qui nous font attendre la suite avec impatiente ! 

Ma note 8/10

Il se place 5ème ex-æquo avec La Conspiration de Maggie Hall, j'ai vraiment aimé ce livre et je le recommande ! 

Bonne lecture !
Vous pouvez acheter le livre ici

Ps: retrouvez ma fiction ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire